Natathlon régional jeunes à Louvroil Onze performances individuelles améliorées pour Hirson Natation

19 mars 2018 - 13:13

C'est une délégation de 10 jeunes hirsonnais qui s'est rendue à Louvroil ce dimanche 18 mars pour disputer la deuxième étape du natathlon jeunes.

Chez les filles, deux nageuses réalisent des performances à la hauteur des attentes de leurs coachs : Marie LARBALESTRIE nage le 100 m brasse en 2'06'' et son premier 50m NL en 45''1. Clara PUTMAN réalise 1'56'' au 100 m brasse, elle signe 1'03'' au 50 m dos et 40''7 au 50m nage libre, beau premier chrono.

Cinq nageuses améliorent leurs meilleures performances et parfois, de façon spectaculaire : Lisa DEMEULENAERE nage le 50m NL en 41''2, le 50m dos en 1'02'' et améliore son 100m brasse de 2 secondes, avec un chrono de 1'59''. Tygwenn BOULANGER réalise 1'53'' au 100 m brasse, elle gagne 2 dixièmes au 50 m dos (51''8) et 9 secondes au 50m NL avec un temps de 44''5 ! Mélina BOLLMANN nage le 50m dos en 52''3, elle améliore son 100 m brasse d'une seconde (1'52'') et son 50m NL de 7 secondes (40''8) ! Violette VIEVILLE égale son meilleur temps sur 100m brasse (2'03''), elle améliore de 2 secondes son 50 m NL (48''2) et de 6 secondes son 50 m dos ! Quant à Eloïse SALZE, elle réalise 54''4 au 50 m NL , améliore son 50 m dos de 5 secondes (1'07'') et pulvérise son temps au 100 m brasse de 40 secondes  (2'25'') !

Les garçons ne sont pas en reste. Ewen HALLART pose 54''3 au 50 m dos et 41''4 au 50 m NL comme premiers repères chronométriques. Il améliore de 4 secondes son temps au 100 m brasse (1'48''). Sofiane HADDOU OUMOULOUD nage le 100 m brasse en 1'49'' et un premier 50 m NL prometteur en 35''7. Quant à Mathias PAYEN, il nage le 50m NL en 36''8 et améliore d'une seconde son 50 m dos (48''7).

Malgré deux disqualifications en dos, ces onze chronos individuels améliorés sont très encourageants pour les nageuses et nageurs d'Hirson Natation. Les entraîneurs Benjamin DEMARQUAY et Déborah LEFRANC peuvent encore une fois mesurer les progrès réalisés par ces jeunes, même si la concurrence au niveau régional reste féroce.

Commentaires